Quelles subventions pour une rénovation de maison au Québec

Quelles subventions pour une rénovation de maison au Québec ?

Quelles subventions pour une rénovation de maison au Québec ?

Plus de la moitié des ménages québécois dépensent chaque année en moyenne 5 563 $ (selon l’APCHQ) pour des rénovations, pour l’entretien ou la réparation de leur demeure. Que ce soit au niveau fédéral ou provincial, au niveau des villes ou d’organismes privés, les programmes de subventions en faveur des rénovations immobilières et de crédits d’impôts ne manquent pas pour les inciter.

Les subventions de rénovations au fédéral

Le programme « Maison écolo » de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) offre une remise de prime de 15 % à 25 % sur un prêt assuré par ses soins aux propriétaires qui effectuent des rénovations à leur habitation dans le but d’en réduire la consommation d’énergie. Genworth propose le même type de remise.

Le logement sera évalué par un conseiller en efficacité énergétique de Ressources Naturelles Canada, avant et après les travaux, et il devra répondre à certains critères Énerguide.

Les subventions de rénovations au provincial

Le programme québécois Rénoclimat a été prolongé jusqu’en 2021. Certaines conditions ont été modifiées et sont entrées en vigueur depuis le 31 mars 2018. Ce programme provincial donne droit à des conseils personnalisés ainsi qu’à une aide financière pour des travaux d’isolation ou d’étanchéité, et pour l’installation de systèmes mécaniques, à condition de respecter certains critères d’efficacité énergétique. Par exemple :

  • 5 365 $ pour l’installation d’un système géothermique
  • jusqu’à 2 440 $ pour l’amélioration de l’isolation des murs extérieurs
  • jusqu’à 490 $ pour des travaux d’étanchéité
  • 490 $ à l’installation d’un système de ventilation à récupération de chaleur ou d’énergie

Le crédit d’impôt Rénovert a été prolongé jusqu’en 2019. Il permet aux particuliers qui réalisent des travaux de rénovation résidentielle écoresponsable de bénéficier d’un crédit d’impôt pouvant atteindre 10 000 $. La mesure s’applique aux années d’imposition 2016 à 2019. D’autre part, certains travaux non admissibles au crédit d’impôt Rénovert peuvent donner droit au crédit d’impôt pour mise aux normes d’installations d’assainissement des eaux usées résidentielles. En vigueur depuis mars 2017, il peut atteindre 5 500 $ par habitation admissible.

Le programme « Chauffez vert » a été officiellement prolongé jusqu’au 31 mars 2021.  Les systèmes admissibles sont les systèmes de chauffage central (fournaise ou chaudière) utilisant du mazout ou du propane. Ils seront remplacés par des équipements neufs pour le système de chauffage (et pour le chauffe-eau, le cas échéant) alimentés à l’électricité ou par une combinaison d’énergies renouvelables. L’aide financière varie en fonction du logement : de 200 $ à 1 275 $.

Le gouvernement provincial a également mis sur pied le programme Éconologis, qui s’adresse aux familles à revenu modeste désirant améliorer l’efficacité énergétique de leur logement. Propriétaires et locataires sont concernés. Le programme permet de profiter gratuitement de conseils personnalisés et de l’installation de thermostats électroniques.

Il y a aussi le programme Rénorégion, qui s’adresse aux propriétaires de logements d’une valeur de 100 000 $ ou moins vivant en milieu rural. Ce programme accorde jusqu’à 12 000 $ pour corriger des défectuosités majeures touchant un ou plusieurs des éléments suivants :

  • murs extérieurs
  • ouvertures
  • saillies
  • toiture
  • structure
  • électricité
  • plomberie
  • chauffage
  • isolation

Les subventions de rénovations à Montréal

Les Montréalais ont accès à deux programmes, dont « Rénovation résidentielle majeure », réservé aux travaux d’un montant de 15 000 $ ou plus. Pour être admissibles, ces travaux doivent concerner au choix :

  • la structure
  • les fondations
  • l’électricité
  • la plomberie
  • le revêtement extérieur
  • les portes et fenêtres

Cette mesure donne droit, selon la superficie du logement et le montant des rénovations, à une aide financière représentant jusqu’à 40 % du coût des travaux, à concurrence de 500 000 $.

Le programme « Rénovation à la carte » s’applique aux travaux de réfection, de rénovation ou de remplacement de certaines composantes extérieures et intérieures d’un logement unifamilial ou résidentiel. Vous pouvez obtenir par exemple :

  • 1 000 $ pour l’aménagement d’une salle de bain complète
  • de 200 $ à 300 $ pour le remplacement d’une porte principale
  • de 160 $ à 200 $ pour le remplacement d’une fenêtre
  • de 30 $ à 50 $ pour le remplacement d’une marche d’escalier
  • 65 $ par m2 pour le remplacement d’un plancher ou d’un balcon

Les subventions de rénovations à Québec

La Ville de Québec offre un programme d’aide financière pour la restauration et la rénovation de bâtiments existants situés dans les arrondissements historiques de la Capitale-Nationale, soit :

  • Beauport
  • Sillery
  • Charlesbourg

Ce programme accorde une subvention pouvant atteindre 20 000 $ par logement et 50 % du coût maximal admissible des travaux. Le programme de restauration de bâtiments situés dans des secteurs à valeur patrimoniale permet en plus d’obtenir une subvention pouvant aller jusqu’à 25 000 $ par année.

Les subventions de rénovations ailleurs au Québec

La Ville de Laval offre un éventail de subventions à la rénovation allant du remplacement d’un système de chauffage au mazout à la restauration de bâtiments patrimoniaux, en passant par l’adaptation de domicile.

Les résidents de Varennes et de Victoriaville ont accès à des subventions pouvant atteindre 3 000 $ dans le cadre du programme « Habitation Durable », qui encourage les rénovations favorisant l’efficacité énergétique, l’utilisation de matériaux durables, l’économie d’eau potable et l’amélioration de la qualité de l’air.

La municipalité de Longueuil, tout comme plusieurs autres municipalités du Québec, participe au Programme Rénovation Québec, qui permet d’obtenir une aide financière pour divers projets de rénovation résidentielle ou de la partie résidentielle d’un bâtiment à double vocation.

Plusieurs municipalités québécoises, après Varennes, Verchères et Plessisville, ont adhéré au programme FIME de l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME). Il soutient la rénovation résidentielle écoresponsable en proposant des prêts à taux très avantageux (aussi bas que 1 %) et un accompagnement professionnel.

De nombreuses municipalités du Québec accordent des congés de taxes foncières aux propriétaires qui se lancent dans les rénovations et l’amélioration du rendement énergétique. En outre, le gouvernement du Québec accorde, à certaines conditions, le remboursement partiel de la TPS et de la TVQ liées aux coûts d’une rénovation majeure.

Les subventions de rénovations dans le privé

Énergir propose plusieurs subventions à ses nouveaux clients, ainsi qu’à ses clients existants, pour les aider à faire l’acquisition d’équipements éco-énergétiques. Énergir offre également à ses clients une aide à la mise en œuvre de mesures énergétiques visant à réduire la facture énergétique, y compris un supplément pour les ménages à faible revenu.

Enfin, plusieurs institutions financières offrent des remises sur les prêts hypothécaires contractés en vue de rénovations, soit de façon ponctuelle, soit de façon durable. C’est le cas de Desjardins, avec son « Offre habitation verte », qui accorde une remise en argent de 500 $ pour les rénovations écologiques. Il existe également des subventions à l’achat d’une première maison au Québec !

Les commentaires ont été fermés.