inspection pré-achat pour une maison - important à savoir

Tout ce qu’il faut savoir sur l’inspection pré-achat d’une maison

Tout ce qu’il faut savoir sur l’inspection pré-achat d’une maison

Certainement, l’achat d’une maison neuve n’est pas une simple affaire. Pour la plupart des gens, c’est le plus grand investissement de vie. La vérification de sa qualité de sa construction et de son état général est indispensable. À ce titre, l’inspection pré-achat de la propriété s’impose pour déceler tout vice caché et évaluer la valeur juste du bâtiment. Sinon, c’est dommage de dépenser des milliers de dollars ensuite vous vous retrouvez dans une maison avec des défauts imprévus.

Dans la suite de notre mini-guide, nous vous renseignons sur l’utilité de l’inspection avant achat, les critères d’un inspecteur qualifié et sur le coût de l’intervention…

Pourquoi effectuer l’inspection pré-achat d’un immobilier ?

Que ce soit pour l’inspection de la toiture, la structure, les revêtements ou les sanitaires, l’inspection préachat offre des multiples avantages. C’est un moyen de sécurité non seulement pour la détermination des défauts de l’habitation et la négociation du prix, mais elle sert aussi comme une preuve légale en cas de besoin.

Évaluation précise du bâtiment

Il est quasiment impossible de s’assurer que la maison est bien entretenue lors d’une simple visite. L’intervention minutieuse de l’inspecteur immobilier permet de dévoiler tous les détails pour évaluer exhaustivement la valeur réelle du bâtiment en se basant sur :

  • L’âge de la construction
  • La nécessité du remplacement de certaines composantes
  • La nécessité d’un entretien
  • La conformité des travaux d’entretien effectués…

Identification des vices majeurs et moins apparents

Après avoir effectué un constat  général du bâtiment, l’inspecteur de préachat procède à une observation plus détaillée afin de déceler les vices majeurs et moins apparents tels que :

  • La faiblesse structurale
  • La dégradation des fenêtres
  • La détérioration du revêtement extérieur
  • Le mauvais scellage
  • Les fissures murales…

Sûrement, ces vices influencent le prix, votre décision d’achat et vous donnent une idée sur les travaux correctifs et/ou préventifs à entreprendre.

Il est fort possible qu’un vendeur ne sache pas les défauts susceptibles de diminuer l’usage et la valeur de son propriété

C’est le rôle, en fait, de l’inspecteur qualifié qui saura détecter les anomalies moins apparentes. Il vous recommandera si nécessaire à recourir à un expert spécialisé pour établir un diagnostic plus approfondi.

Voici quelques exemples des vices cachés ou moins apparents :

  • Infiltration d’eau au sous-sol
  • Mauvais état de fondations
  • Mal fonctionnement ou absence du drain
  • Moisissure dans les murs
  • Problèmes d’étanchéité au niveau de la toiture

 

  • Absence d’isolation
  • Endommagement de la charpente
  • Présence de pyrite
  • Fils électriques défectueux
  • Toile de piscine percée
  • Entre-toit pourri

 

Aide à la négociation

Le rapport de l’inspection résidentielle avant achat vous permet de négocier le prix de vente de la maison en vous basant sur des constatations pertinentes. Si vous démontrez une certaine dégradation d’humidité dans la salle de bains, par exemple, vous pouvez demander au vendeur une diminution de prix ou des réparations à ses frais…

Une preuve légale en cas de vice caché

Si vous découvrez un vice caché après avoir acquis la propriété, le rapport d’inspection sera votre preuve dans le cas de poursuite du vendeur devant la justice.

Selon l’article 1726 du Code civil du Québec (C.c.Q.), un vice est considéré » caché » s’il répond aux quatre conditions suivantes :

  • Grave au point d’empêcher l’usage de la propriété ou d’en diminuer la valeur
  • Caché et donc, non apparent
  • Inconnu de l’acheteur
  • Existant lors de la vente

Une solution pour rompre la promesse d’achat

Si le rapport d’achat démontre l’existence d’un vice ayant un impact significatif sur la valeur du bâtiment, vous pouvez annuler légalement votre engagement d’achat.

Bien choisir votre inspecteur pré-achat

Compte tenu de l’importance de l’inspection préachat, le choix d’un inspecteur en bâtiment est une décision qui peut avoir une incidence importante sur votre satisfaction à l’égard de votre future maison.

Il existe au Québec des ingénieurs en génie civil, des architectes et des technologues qui proposent ce service. Donc, vous pouvez vérifier l’inscription de l’inspecteur auprès de l’ordre professionnel et la couverture en assurance auprès l’assureur concerné.

Nous vous offrons dans la suite des conseils pratiques pour bien sélectionner votre inspecteur préachat :

  • Obtenez une référence de votre agent immobilier
  • Vérifiez que la compagnie d’inspection ne fait que des inspections, pas des réparations et des rénovations à domicile
  • Découvrez ce que l’inspection comprend et combien dure la visite (au moins deux heures)
  • Vérifiez que vous pouvez accompagner l’inspecteur pendant qu’il passe à la maison
  • Vérifiez qu’il rédige un rapport détaillé avec des photos
  • Vérifiez qu’il propose des conseils d’entretien à la fin de l’inspection
  • Demandez un exemple de rapport d’inspection
  • Comparez le coût de l’embauche de différentes entreprises
  • Cherchez si possible un inspecteur expérimenté dans le type de maison en question

Prix d’inspection préachat de maison

Les frais des inspections avant achat ont subi une stabilité relative pendant les dernières années. Souvent, plus on se rapproche des grandes villes telles que Québec et Montréal plus les tarifs augmentent. À titre indicatif, les prix varient entre 500 et 1000 $ en fonction des dimensions et l’âge du bâtiment. Une somme additionnelle peut s’ajouter pour le diagnostic des vides sanitaires.

Pour conclure, malgré l’absence d’une obligation légale de l’inspection de maison avant l’achat, il est essentiel de procéder à cette intervention. Le choix d’un professionnel compétent est aussi important pour avoir un rapport pertinent permettant l’évaluation correcte de la propriété et de mieux négocier son prix…

Les commentaires ont été fermés.