Devenir propriétaire d'une maison malgré un petit salaire

Devenir propriétaire d’une maison malgré un petit salaire : quelles démarches ?

Devenir propriétaire d’une maison malgré un petit salaire : quelles démarches ?

Devenir propriétaire d’une maison est un besoin primordial dans notre vie. La location reste une solution provisoire pour se débrouiller dans les situations de transition professionnelle ou sociale. En effet, la propriété constitue une forme d’investissement. Contrairement au paiement des frais de loyer, en remboursant le prêt hypothécaire vous diminuiez les dettes et vous gagnez sur la valeur de votre propriété. Ce qu’on appelle dans le jargon financier l’équité.

Personne n’ignore cet avantage, mais la problématique qui se pose : comment peut-on être propriétaire avec un revenu non élevé ? L’épargne, la recherche active des opportunités, se renseigner auprès les programmes spécifiques sont parmi les démarches que nous allons vous proposer pour devenir un propriétaire d’une maison, d’un appartement ou d’un condo malgré un petit salaire.

L’épargne sérieuse avant tout…

Épargner pour s’approprier une maison est une priorité. Est-ce que vous sortez pour manger tout le temps, prendre des vacances chères, acheter toutes les dernières choses et conduire des voitures neuves ? Ou êtes-vous prêt à serrer votre ceinture et à économiser pour devenir propriétaire ? C’est à toi de décider.

Si l’une de vos principales priorités consiste à épargner pour une maison, essayez d’identifier d’autres domaines où vous pouvez réduire votre budget afin de pouvoir investir plus d’argent dans vos économies. Si vous n’avez pas encore établi le budget, c’est le bon moment pour commencer.

Exemple : Débarrassez-vous d’une voiture

Si vous avez un partenaire et que vous avez deux voitures, pensez à vous en débarrasser. Cela peut économiser 9 000 $ pour une personne moyenne par année. Vous pouvez vous rapprocher de votre lieu de travail ou de celui de votre partenaire. Vous pouvez prendre le transport en commun (80% moins cher que posséder une voiture), faire du covoiturage ou même faire du vélo pour aller au travail si le temps le permet.

Utilisez le compte d’épargne libre d’impôt

Le compte d’épargne libre d’impôt peut également être un excellent endroit pour économiser votre argent de versement initial. L’argent peut croître libre d’impôt dans ce compte. Cela signifie que vous n’aurez pas à payer d’impôt sur l’argent que vous gagnez au fur et à mesure qu’il grandit dans ce compte. Consultez votre planificateur financier ou votre conseiller pour en savoir plus

 

Le remboursement de dettes

Vous ne pouvez pas vraiment économiser de l’argent si vous payez beaucoup d’intérêt. La première chose que vous devriez faire est de rembourser toutes vos dettes. Commencez par payer avec votre plus petite dette à intérêt élevé. Puis, utilisez le paiement de cette dette pour rembourser celle à intérêt plus élevé et ainsi de suite.

Vous remarquerez un effet boule de neige puisque les paiements minimums que vous libérez vous aident à effectuer des paiements de plus en plus importants. C’est l’un des moyens les plus rapides de rembourser la dette.

Emprunter de votre REER

Vous pouvez retirer jusqu’à 25 000 $ de votre REER pour acheter votre première maison. C’est une excellente façon d’obtenir un acompte si vous avez déjà des REER. Si vous ne le faites pas, cela peut être un bon moyen d’épargner de l’argent pour votre REER tout en obtenant un crédit d’impôt.

Le seul problème avec ce programme est que vous devez rembourser votre REER dans les 15 ans. Si vous ne remboursez pas l’argent, il est considéré comme un revenu et vous devrez payer l’impôt sur l’argent que vous avez retiré comme s’il s’agissait d’un revenu. Vérifiez auprès de votre conseiller pour voir si cette option est la bonne pour vous.

 

Profitez des programmes d’achat d’une première maison

Certaines villes ont des programmes où ils fournissent aux acheteurs de maisons neuves une partie de leur acompte pour leur première maison en tant que prêt sans intérêt afin de :

  • Faciliter l’achat d’une maison dans une ville chère aux accédants à la propriété
  • Réaménager une partie de la ville en difficulté.

Ces programmes ont généralement des exigences très spécifiques. Vous pouvez vérifier auprès de votre mairie si votre ville dispose d’un programme de ce type pour aider les accédants à la propriété.

 

Exemple : Programmes Accès Famille au Québec

Le programme Accès Famille consiste à encourager l’accession à la propriété des familles sur la ville de Québec par une aide financière (crédit d’accession) relative à la mise de fonds minimale nécessaire à l’achat d’une habitation.

Le crédit d’accession

C’est votre mise de fonds minimale. Cette aide financière de la Ville est un prêt sans intérêt équivalent à 5 % du prix d’acquisition d’une habitation reconnue dans le cadre du programme Accès Famille pour lequel une garantie hypothécaire du second rang est enregistrée en faveur de la Ville. Cette garantie hypothécaire s’éteint à la suite du remboursement du prêt à la Ville.

 

Dénichez les bonnes opportunités de vente

En consultant régulièrement les offres immobilières sur internet, dans les journaux ou en faisant appel à un courtier, vous pouvez tomber sur des prix des  maisons moins chers que le marché dans certains cas :

  • Propriété en reprise de finance (saisie par la banque puis revendue à prix bas)
  • Propriétaire pressé par la vente suite à un divorce, un déplacement professionnel, un décès…
  • Maison vendue par un proche ou un voisin…

Lorsque vous prenez ces mesures avant même de commencer à chercher une maison, le processus serait beaucoup plus simple et vous auriez plus de confiance. Vous serez certainement, bien sûr avec une gestion financière bien établie, en mesure de suivre l’achat lorsque vous trouvez votre maison souhaitée.

Les commentaires ont été fermés.